cesure-etudes-malte-savenabaztag.com

Mon année de césure à Malte

Étudiant en école de commerce en France, précisément à Paris et ayant choisi d’exploiter à fond le domaine afin de pouvoir ultérieurement créer ma propre entreprise commerciale d’une envergure internationale, j’ai décidé de partir à Malte pour une année de césure. Mais au-delà de l’expérience, ce séjour m’a aussi permis d’enrichir mon CV et de faire également une pause académique, le temps d’approfondir une langue étrangère, l’anglais.

Pourquoi avoir opté pour Malte ?

L’année de césure ne représente pas une obligation pour les étudiants. Dans mon cas, je l’ai tout simplement considéré comme une occasion de connaître mes limites en termes de langue étrangère. Un parcours personnel qui m’a permis à la fois de m’ouvrir au monde, mais aussi d’apporter un plus à mes études. D’autant plus qu’il s’agit d’une année complète d’immersion au cœur d’une culture complètement différente de la mienne. Mais quand la plupart choisissent d’aller dans un pays américain pour apprendre l’anglais, moi j’opte pour l’île de Malte où il s’agit de la seconde langue officielle des habitants. cesure-etudes-malte-catamaran-passion-savenabaztag.comToutes les civilisations méditerranéennes ont traversé Malte. Ce qui fait de l’île, un véritable livre d’histoire à ciel ouvert. De quoi enrichir mes connaissances culturelles tout en apprenant à parler l’anglais à la maltaise. De plus, amateur des voiliers (passion héritée de mon père, Malte dispose de la plus grande flotte européenne), je savais que je pourrais m’adonner a des petits moments sur des voiliers.

Une année d’intégration en accord avec ma formation

La plupart des écoles de commerce propose une période de césure à l’issue de la dernière année d’études au sein de l’établissement. Si dans certaines écoles, c’est devenu une procédure obligatoire, dans mon cas, j’ai dû exposer un projet très solide pour pouvoir m’accorder ce privilège. A Malte, il existe plusieurs universités proposant des cursus d’apprentissage de l’anglais dont le Malta University Language. Mais il y a aussi des établissements qui s’orientent plus dans l’apprentissage de l’anglais juridique, professionnel ou commercial. J’ai donc choisi de suivre des cours de langue dans un établissement privé à Mate pour recevoir au final un certificat de langue.

Un séjour très enrichissant

Partir un an à Malte pour apprendre l’anglais m’a permis au retour d’avoir un parcours très différent de ceux de mes amis. Bien qu’on ait à peu près suivi la même formation, je me retrouve avec un anglais plus compréhensible et bien plus pratique. En plus, comme l’année d’étude que j’ai passé à Malte a été officiellement reconnue par mon établissement scolaire, j’ai eu la possibilité de reprendre immédiatement mes études là où je l’ai laissé avant mon départ.

Mes conseils aux étudiants

La jeunesse ne fait que passer donc il faut s’ouvrir à toutes les opportunités. Quand vous avez l’avantage de bénéficier d’un programme de césure au sein de votre établissement, tentez le coup. Choisir son pays de césure reste très personnel, mais le plus important est de considérer cette occasion comme une chance de découvrir à la fois un autre pays, une autre culture mais aussi une autre possibilité d’évoluer dans la vie future. Et si ce n’est déjà fait, sachez aussi que même un départ à la dernière minute est autorisée en termes d’année de césure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *